Selon la nouvelle étude du marché mondial de la pâte «Perspectives de la fibre dans le monde d'ici 2030» réalisée par Pöyry Management Consulting, qui porte sur dix régions géographiques, la demande mondiale de papier et de carton devrait augmenter de 1%/an à long terme pour une industrie de la pâte en surcapacité.

Au cours des 35 dernières années, l’industrie papetière a connu d’importants changements. La part de marché de l'industrie du papier récupéré a augmenté de 28%, la consommation mondiale s'étant stabilisée à 233 M de tonnes en 2014. Au cours de la même période, la part de la pâte vierge a diminué de 27%, avec une consommation mondiale de 167 M de tonnes. tonnes en 2014.
La demande mondiale de papier et de carton devrait augmenter de 1,0%/an à long terme, passant d’environ 400 M de tonnes en 2014 à 467 M de tonnes en 2030. Cette croissance est tirée par les marchés émergents, l'Asie représentant 95% de la consommation mondiale supplémentaire de papier et de carton en 2014-2030.

Le marché mondial des fibres pour la fabrication du papier est en pleine mutation, avec le ralentissement de l’économie chinoise et la montée des incertitudes dans d’autres régions du monde. L’étude de Pöyry fournit des informations sur ce marché de plus en plus turbulent et constate que le ralentissement du marché du papier, conjugué à la combinaison de plusieurs nouvelles lignes de pâte mises en service à intervalles rapprochés, fait peser un risque réel de destruction de valeur.

Pöyry prévoit que le maintien de l'équilibre malgré l'évolution de la nouvelle offre à grande échelle sera l'un des principaux défis de l'industrie de la pâte à papier vers les années 2020. Le rapport souligne qu'il existe un besoin urgent de restructuration dans ce secteur mondial et que les équilibres offre/demande seront inévitablement rétablis au fil du temps.

L'étude estime que les investissements réalisés en avance sur la demande dans les zones à faibles coûts conduiront inévitablement à la disparition de fournisseurs aux coûts plus élevés. Dans le même temps, la surcapacité des segments inférieurs de la courbe d'offre entraînera une baisse des prix d'équilibre et un excédent de production moindre, affectant ainsi tous les acteurs du marché.

Quel marché pour la fibre d'ici 2030 ?

pate a papier.jpg