L'assurance crédit en question au GIPC

Benoit Fourcade (cabinet Diot)

Pour sa conférence annuelle, le GIPC (Groupement des des importateurs de papiers et cartons) recevait Benoit Fourcade de Diot Crédit, un des plus gros cabinets de courtage d’Europe pour les assurances crédits. Benoit Fourcade a été pendant de nombreuses années chez Atradius et Euler Hermes avant de fonder en partenariat Diot Crédit. Il rappelle que l'ensemble des encours français représente quelque 52 Mds d'euros, un montant non négligeable, plus important en France qu'en Allemagne, par exemple, mais moins qu'en Italie. Et surtout, sur le total des entreprises défaillantes, une sur quatre est en difficulté à cause des délais trop longs accordés aux fournisseurs. Même si aujourd'hui, ces délais ont été ramenés à des périodes plus raisonnables (73 jours en moyenne en France) quand on était allègrement à au moins 90 jours il y a quelques années. Sur le secteur papier carton emballage, on a enregistré 271 défaillances en 2019, en baisse de 14 % sur 2018 et 688 défaillances dans le secteur print, - 10 % par rapport à 2018, ce qui a représenté respectivement un taux de 1,3 % en  papier carton emballage et 2,06 % en printing. Trois grands intervenants représentent 90 % du marché de l'assurance crédit, Euler Hermes, Coface et Atradius. Ils permettent par le truchement d'offres diversifiées d'assurer ses créances commerciales.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now